CAR C’EST A TOI QU’APPARTIENNENT…


Comment se termine le Notre Père, la prière que Jésus a enseignée à ses disciples?  Sur ces mots dérivés de la prière du roi David peu avant sa mort, bien des siècles auparavant: Car c’est à toi qu’appartiennent le règne, la puissance et la gloire, aux siècles des siècles, amen.  C’est-à-dire que celui qui prononce cette prière en en mesurant le contenu de chaque demande, de chaque phrase, le fait dans l’assurance qu’il est entendu par celui auquel appartiennent le règne, la puissance et la gloire depuis toute éternité et pour toute l’éternité.  On peut paraphraser en disant: nous te demandons tout cela parce que tu es notre Roi et qu’ayant tout en ta puissance, tu peux et tu veux nous accorder tout bien; de cette manière, la gloire en revient non pas à nous, mais éternellement à ton saint Nom.  Quant à ce petit mot qui termine la prière, Amen, il veut dire: c’est sûr et certain!  Ma prière est bien plus sûrement exaucée par Dieu que je ne sens dans mon coeur le désir qu’elle le soit.

Alors, prier le Notre Père, qu’on appelle aussi l’oraison dominicale, exclut-il de prier d’autres prières, spontanées? Evidemment non.  Mais en fait la prière que Jésus a enseignée à ses diciples reste le modèle de toutes les autres prières.  Elle synthétise toutes les demandes que nous devons présenter à Dieu.  Lorsque je prie Que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel, je puis l’appliquer à tous les domaines où je vois bien que cette demande est nécessaire, dans ma vie personnelle ou dans celle de mes proches, voire dans celle de mon pays. Quand je prie Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour, cela peut concerner tel ou tel aspect de ma vie physique et matérielle que je veux spécialement présenter à mon Père qui est aux cieux.   Lorsque je demande à Dieu Pardonne-nous nos offenses, je lui demande de pardonner des offenses particulières que je sais bien avoir commises contre lui et contre mon prochain.  Si je prie ne nous soumets pas à la tentation, je dois être suffisamment lucide pour reconnaître quelles sont les tentations qui sont sur mon chemin et auxquelles je dois résister, car elles représentent un test pour ma foi.

Je voudrais maintenant conclure cette série de rubriques sur le Notre Père, la prière que Jésus a enseignée à ses disciples, avec les paroles de la prière de David à la veille de sa mort, paroles que reprend la conclusion du Notre Père: A toi, Éternel, la grandeur, la puissance et la splendeur, l’éternité et l’éclat, car tout ce qui est au ciel et sur la terre est à toi, Éternel, ainsi que le règne, toi qui t’élèves souverainement au-dessus de tout!  C’est de toi que viennent la richesse et la gloire, c’est toi qui domines sur tout, c’est dans ta main que sont la force et la puissance, et c’est ta main qui a le pouvoir de tout agrandir et de tout affermir.    

Eric Kayayan
MON DERNIER ARTICLE
LE DÉCALOGUE 2
LE DÉCALOGUE 1
QUE TON RÈGNE VIENNE
BATIR UN MONDE NOUVEAU
SAUVÉS PAR GRÂCE
Transhumanisme 1
LA CRISE IDENTITAIRE
AVEC OU SANS CHUTE?
LA FORCE DU MENSONGE
PRÉVENIR POUR SAUVER
TENDRE L’AUTRE JOUE
CRISE DE LA MORALITÉ
JÉSUS ET L’HISTOIRE
QUE TON REGNE VIENNE
ISRAEL ET LES NATIONS
DESTIN OU PROVIDENCE
UN MONDE EN DÉRIVE
AVEC OU SANS CHUTE?
L’HOMME NOUVEAU
JUGER OU NE PAS JUGER?
PRÊCHER L’ÉVANGILE
LE RETOUR DU CHRIST
LA FORCE DU MENSONGE
QUI FAUT-IL BLAMER?
LA FOI DE L’ATHÉE
Précédent
Suivant
  • Foi & Vie Réformées QUI SOMMES-NOUS
    Foi et Vie Réformées est une association Loi 1901, dont l’objet est le suivant: la promotion et la diffusion, en priorité en France et dans le monde francophone, de la foi...
    lire la suite
  • SUIVRE FOI & VIE RÉFORMÉES
    Recevoir par e-mail les dernières publications de Foi et Vie Réformées :

Nous utilisons des cookies sur notre site

En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez l'installation des cookies destinées à la diffusion de podcasts, vidéos et autres messages pertinents au regard de vos centres d'intérêts.