ÉGALITÉ ET COMPLÉMENTARITÉ (2)

Dans la rubrique précédente postée sur ce blog j’ai mis l’accent sur l’image de Dieu que l’Homme (en tant qu’homme et femme) porte en soi d’après le livre de la Genèse, et les implications que cela revêt pour notre compréhension de nous-mêmes en tant qu’hommes et femmes, en particulier dans la relation du mariage, avec l’unité et la complémentarité que celle-ci comporte. Connaître Dieu tel qu’Il se révèle à nous dans sa Parole, c’est aussi apprendre à nous connaître nous-mêmes.

Le Réformateur du 16e siècle Jean Calvin commence justement son ouvrage majeur L’Institution de la Religion Chrétienne par ces mots, qui figurent en exergue sur la page d’accueil de notre portail : Presque toute la somme de notre sagesse – laquelle à tout compter mérite d’être réputée vraie et entière sagesse – est située en deux parties : c’est qu’en connaissant Dieu chacun de nous aussi se connaisse.  Ce qui est vrai à tous égards, l’est particulièrement pour la relation homme-femme et pour son caractère d’égalité, de complémentarité, d’amour mais aussi d’interdépendance dans laquelle la soumission volontaire est présente, comme c’est le cas dans la relation entre le Père et le Fils au sein de la Trinité.  Que cet aspect de soumission volontaire dans l’amour et le respect ne soit pas très populaire dans la mentalité contemporaine ne change rien au fait qu’il s’agit d’un enseignement biblique incontestable.  Or, sur ce blog, je ne cherche à faire que de la théologie biblique, c’est-à-dire une réflexion concernant la connaissance de Dieu et de l’homme sur la base des textes bibliques, et non sur des fantasmes personnels, des spéculations hasardeuses ou les idées à la mode.  Ce qui est déterminant dans toute explication ou  tout commentaire doit constamment rester ce que révèle l’Écriture Sainte et ce qu’on peut en déduire sans violer soit l’esprit soit la lettre des textes.

Prenons justement le passage de la première lettre de Paul aux chrétiens de Corinthe que l’on trouve au chapitre 11, et qui a trait à la manière dont les hommes et les femmes doivent se comporter au cours du culte d’adoration commune dans les églises chrétiennes.  Paul introduit ce passage avec un enseignement à la portée considérable: Je veux cependant que vous le sachiez : Christ est le chef de tout homme, l’homme est le chef de la femme, et Dieu est le chef de Christ.  Cette notion de « chef » doit être comprise à la fois comme « source » et comme « autorité ».  Dans le cas de Christ vis-à-vis de Dieu, c’est le Fils de Dieu incarné qui est concerné, incarné c’est-à-dire devenu homme et partageant cette condition avec les autres hommes, sans pour autant que sa divinité ait disparu.  Mais en revêtant cette condition humaine, il a accepté d’accomplir la volonté du Père, il s’est soumis à lui quel qu’en fût le coût.  Et de fait ce coût a été le don de sa propre vie sur la Croix pour satisfaire aux exigences de Dieu.  Cette soumission a été entièrement volontaire, elle n’a été ni contrainte ni forcée. Elle s’est conclue en apothéose avec son Ascension : le Père a rendu gloire à son Fils, il l’a élevé auprès de lui, en lui accordant la domination sur le monde, en lui attribuant le titre de Roi des rois.

Dans le cas de l’homme comme chef de la femme dans le mariage, le modèle que donne Paul à l’homme est celui du Christ se soumettant à son Père.  Il n’est pas question de domination abusive ou injuste, mais d’un homme qui exerce sa vocation de chef dans une entière soumission au Christ, avec les caractéristiques, l’esprit de service et de don de soi qui a animé le Christ, son chef.  Sans développer plus en détail tout ceci (on pourrait rédiger des pages et des pages sur ce sujet en approfondissant les implications du principe énoncé par l’apôtre Paul), il suffit de noter que ni Christ vis-à-vis de son chef (Dieu), ni l’homme vis-à-vis de son chef (Christ), ni l’épouse vis-à-vis de son chef (son époux) ne se trouvent en position d’asservissement, et donc de condition malheureuse : ils se soumettent tous volontairement dans une relation marquée par l’amour, la justice et le don de soi.

Dans cette compréhension de l’ordre voulu par Dieu, on est bien loin des caricatures et des déformations apportées par les humains: après avoir caricaturé et déformé cette harmonie sous l’influence d’un esprit radicalement opposé à celui du Créateur, ils déclarent tout de go que les fruits pervers de leurs attitudes et leurs actions démontrent bien que le plan de Dieu est mauvais et qu’il doit être rejeté.  Alors que ce sont eux-mêmes qui l’ont obscurci et se sont aveuglés en suivant leurs propres voies vicieuses… Quel égarement tragique!

Quoi de mieux que de conclure avec cet extrait du psaume 19, qui énonce la perfection des ordonnances divines et leur effet bienfaisant pour qui en tient compte dans sa vie et ses relations avec autrui :  La loi de l’Éternel est parfaite, elle restaure l’âme; le témoignage de l’Éternel est véridique, il rend sage le simple; les ordres de l’Éternel sont droits, ils réjouissent le cœur ; le commandement de l’Éternel est limpide, il éclaire les yeux.  La crainte de l’Éternel est pure, elle subsiste à toujours ; les ordonnances de l’Éternel sont vraies, elles sont toutes justes. 

 

Eric Kayayan
MON DERNIER ARTICLE
QUE TON RÈGNE VIENNE
BATIR UN MONDE NOUVEAU
SAUVÉS PAR GRÂCE
Transhumanisme 1
LA CRISE IDENTITAIRE
AVEC OU SANS CHUTE?
LA FORCE DU MENSONGE
PRÉVENIR POUR SAUVER
TENDRE L’AUTRE JOUE
CRISE DE LA MORALITÉ
JÉSUS ET L’HISTOIRE
QUE TON REGNE VIENNE
ISRAEL ET LES NATIONS
DESTIN OU PROVIDENCE
UN MONDE EN DÉRIVE
AVEC OU SANS CHUTE?
L’HOMME NOUVEAU
JUGER OU NE PAS JUGER?
PRÊCHER L’ÉVANGILE
LE RETOUR DU CHRIST
LA FORCE DU MENSONGE
QUI FAUT-IL BLAMER?
LA FOI DE L’ATHÉE
Précédent
Suivant
  • Foi & Vie Réformées QUI SOMMES-NOUS
    Foi et Vie Réformées est une association Loi 1901, dont l’objet est le suivant: la promotion et la diffusion, en priorité en France et dans le monde francophone, de la foi...
    lire la suite
  • SUIVRE FOI & VIE RÉFORMÉES
    Recevoir par e-mail les dernières publications de Foi et Vie Réformées :

Nous utilisons des cookies sur notre site

En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez l'installation des cookies destinées à la diffusion de podcasts, vidéos et autres messages pertinents au regard de vos centres d'intérêts.