GÉNOCIDE DES ARMÉNIENS

Armenia Ararat

24 April 1915: Début du Génocide des Arméniens par le gouvernement ottoman des Jeunes Turcs: 1.5 million d’Arméniens d’Anatolie orientale et du reste de la Turquie désarmés, noyés dans la mer Noire, hommes égorgés ou massacrés à la hache devant leurs maisons, femmes et enfants déportés dans le désert de Syrie, nus, affamés, harcelés et dépouillés par les mercenaires kurdes, jusqu’à leur extermination totale. Le tout soigneusement planifié par le comité “Union et Progrès” du parti et le ministre de l’Intérieur Talaat Pacha et ses collègues. La menace génocidaire avait été exprimée clairement à plusieurs reprises aux députés arméniens du Parlement ottoman dès 1913 par Jemal Pacha, parlant sans ambiguité des populations “musulmanes” comme des instruments pour l’exécution de cette menace. Elle faisait suite aux nombreux pogroms d’Arméniens perpétrés à partir des années 1860, dont ceux de 1894-1896 sous le sultan “rouge” Abdul-Hamid, ayant donné lieu au meurtre de 200000 à 300000 arméniens au nom de la charia (laquelle fut expressément invoquée comme justification pour ces crimes par le porte parole du gouvernement ottoman envers le consul britannique de l’époque). Malgré le jugement et la condamnation des responsables du Génocide pour crimes de masse par des autorités militaires turques dès après la 1e guerre mondiale, refus constant des gouvernements successifs turcs depuis 100 ans d’admettre la volonté génocidaire de leurs prédécesseurs, occultation des faits historiques dûment documentés (en dépit d’une politique de destruction des archives) et de la présence arménienne millénaire sur les terres d’Anatolie. Au cours du 20e siècle, destructions répétées de cimetières arméniens pour tâcher d’effacer jusqu’à la mémoire des morts. Aujourd’hui, 24 avril 2015, le souvenir demeure. La survie du peuple arménien passe avant tout par la compréhension biblique de l’Évangile, son application à tous les niveaux de l’existence et la transformation des mentalités. Pas par la “canonisation” par l’église officielle arménienne d’un million et demi de victimes qui n’arrêtera ni la corruption des élites ni l’inexorable déclin démographique de la petite république d’Arménie. Pour prendre connaissance du ministère de Foi et Vie Réformées en Arménie, visitez notre site: www.christiansforarmenia.org

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Eric Kayayan
MON DERNIER ARTICLE
LE DÉCALOGUE 2
LE DÉCALOGUE 1
QUE TON RÈGNE VIENNE
BATIR UN MONDE NOUVEAU
SAUVÉS PAR GRÂCE
Transhumanisme 1
LA CRISE IDENTITAIRE
AVEC OU SANS CHUTE?
LA FORCE DU MENSONGE
PRÉVENIR POUR SAUVER
TENDRE L’AUTRE JOUE
CRISE DE LA MORALITÉ
JÉSUS ET L’HISTOIRE
QUE TON REGNE VIENNE
ISRAEL ET LES NATIONS
DESTIN OU PROVIDENCE
UN MONDE EN DÉRIVE
AVEC OU SANS CHUTE?
L’HOMME NOUVEAU
JUGER OU NE PAS JUGER?
PRÊCHER L’ÉVANGILE
LE RETOUR DU CHRIST
LA FORCE DU MENSONGE
QUI FAUT-IL BLAMER?
LA FOI DE L’ATHÉE
Précédent
Suivant
  • Foi & Vie Réformées QUI SOMMES-NOUS
    Foi et Vie Réformées est une association Loi 1901, dont l’objet est le suivant: la promotion et la diffusion, en priorité en France et dans le monde francophone, de la foi...
    lire la suite
  • SUIVRE FOI & VIE RÉFORMÉES
    Recevoir par e-mail les dernières publications de Foi et Vie Réformées :

Nous utilisons des cookies sur notre site

En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez l'installation des cookies destinées à la diffusion de podcasts, vidéos et autres messages pertinents au regard de vos centres d'intérêts.