L’HYMNE NATIONAL ISLANDAIS REND GLOIRE A DIEU!


Une fois n’est pas coutume, et Euro de football oblige, aujourd’hui je ne puis m’empêcher de partager avec vous le magnifique hymne national islandais, chanté sur la pelouse du stade de Marseille il y a quelques jours à peine, aux paroles glorifiant le Dieu créateur pour qui un jour est comme mille ans et mille ans comme un jour (Psaume 90:4, II Pierre 3:8). Il existe donc encore des traces de foi chrétienne sur notre vieille Europe prostituée aux idoles les plus dégradantes et les plus destructrices… “Nous chantons Ton nom, Ton nom mille fois saint”  Quelle source d’inspiration!

Pour l’écouter, cliquez sur:   https://t.co/zlo7Vfjw60

Voici les paroles du premier couplet, traduites en français:

Ô Dieu de notre patrie ! Ô patrie de notre Dieu!
Nous chantons Ton nom, Ton nom mille fois saint.
Les cohortes des temps te font une couronne
des soleils du firmament sans fin.
Devant toi un seul jour est comme mille ans,
et mille ans un jour, ô Seigneur,
une fleur d’éternité, sur la lande tremblant,
qui adore son Dieu et puis meurt.
ô mille ans d’Islande,
ô mille ans d’Islande,
une fleur d’éternité, sur la lande tremblant,
qui adore son Dieu et puis meurt.

Ce qui frappe à la lecture de ce premier couplet c’est l’absence totale de glorification du peuple, de ses faits et exploits héroïques (réels ou supposés), de sa capacité à égorger ses ennemis…

Non, au contraire nous avons ici une expression de dépendance totale vis-à-vis du Créateur qui a accordé aux Islandais leur patrie, et dont l’hymne national confesse qu’ils ne sont qu’un fétu de paille, mesurés  à l’aune de Son éternité.  Sans doute leur situation géographique les induit-elle de manière plus poignante à cette conscience, mais qui, sur terre, sera excusé de ne pas l’avoir éprouvée et développée?

Et surtout, n’avons-nous pas ici une des réalisations manifestes de l’appel du prophète Esaïe à chanter un cantique nouveau (42 :10)?

 Chantez à l’Éternel un cantique nouveau,

Sa louange depuis le bout du monde,

Vous qui voguez sur la mer

Et vous qui la remplissez,

Les îles et leurs habitants !

Eric Kayayan
MON DERNIER ARTICLE
LE DÉCALOGUE 2
LE DÉCALOGUE 1
QUE TON RÈGNE VIENNE
BATIR UN MONDE NOUVEAU
SAUVÉS PAR GRÂCE
Transhumanisme 1
LA CRISE IDENTITAIRE
AVEC OU SANS CHUTE?
LA FORCE DU MENSONGE
PRÉVENIR POUR SAUVER
TENDRE L’AUTRE JOUE
CRISE DE LA MORALITÉ
JÉSUS ET L’HISTOIRE
QUE TON REGNE VIENNE
ISRAEL ET LES NATIONS
DESTIN OU PROVIDENCE
UN MONDE EN DÉRIVE
AVEC OU SANS CHUTE?
L’HOMME NOUVEAU
JUGER OU NE PAS JUGER?
PRÊCHER L’ÉVANGILE
LE RETOUR DU CHRIST
LA FORCE DU MENSONGE
QUI FAUT-IL BLAMER?
LA FOI DE L’ATHÉE
Précédent
Suivant
  • Foi & Vie Réformées QUI SOMMES-NOUS
    Foi et Vie Réformées est une association Loi 1901, dont l’objet est le suivant: la promotion et la diffusion, en priorité en France et dans le monde francophone, de la foi...
    lire la suite
  • SUIVRE FOI & VIE RÉFORMÉES
    Recevoir par e-mail les dernières publications de Foi et Vie Réformées :

Nous utilisons des cookies sur notre site

En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez l'installation des cookies destinées à la diffusion de podcasts, vidéos et autres messages pertinents au regard de vos centres d'intérêts.