NOTRE PERE QUI ES AUX CIEUX

Notre Père qui es aux cieux…  Je ne sais pas si vous mesurez la portée vraiment extraordinaire de cette parole qui commence la prière que Jésus-Christ a enseignée à ses disciples.  Dieu, l’Etre éternel, infini, incommensurable, créateur de tout l’univers et qui maintient en l’état toutes choses depuis les origines, on peut s’adresser à lui comme Père?  On peut avoir avec lui une relation filiale faite de confiance,  de paix, d’amour, de respect et d’obéissance?  On peut même lui présenter humblement des requêtes particulières? Mais sur quelle base?  En fait sur une seule base: celle constituée par celui-là même qui a appris à ses disciples à commencer leur prière en invoquant le nom de Dieu comme Père. C’est Jésus Christ, et lui seulement, qui a rendu possible cette relation filiale, car il est venu du coeur même de Dieu, du sein même de l’éternité de Dieu pour revêtir notre nature faible et vouée à l’obscurité spirituelle.  Mais lui, le Fils éternel de Dieu, ne connaissait pas cette obscurité, ou du moins, il en était totalement exempt mais il savait parfaitement quelles sont les conséquences tragiques de cette obscurité dans la vie des hommes et des femmes qui peuplent un monde à la dérive.  Et c’est par amour pour ce monde qu’Il est venu s’incarner, qu’il est devenu un être humain comme nous tous, afin de restaurer cette relation filiale perdue depuis les origines de l’humanité.

Alors que faire pour y avoir accès?  Quelles grandes oeuvres surhumaines sont nécessaires pour que vous et moi puissions être restaurés dans cette relation?  Parce que bien sûr seule une oeuvre humaine, mais alors surhumaine, est capable d’accomplir cela. Et naturellement la question est de savoir qui est en mesure de le faire: un être à la foi humain et surhumain. Mais comme ni Hercule ni Superman n’en sont capables, on ne peut attendre son secours que de Dieu lui-même.  Or voilà ce que je veux vous dire: Dieu, en qui seul on devrait chercher son secours, a pourvu à ce besoin vital en envoyant son Fils éternel sur terre, pour qu’il devienne notre frère.  Oui, rien de moins que notre frère, celui qui seul pouvait nous apprendre à prier: Notre Père qui es aux cieux.  Tout ce que nous pouvons faire, c’est de nous laisser guider par ce frère à la nature à la fois divine et humaine, c’est de suivre le chemin qu’Il nous indique, c’est d’accepter que ce qu’il a accompli pour nous est parfait et entièrement suffisant pour nous mener vers le Père céleste.

A partir de là, nous avons gagné la paix intérieure, et Dieu nous portera jour après jour.  Il nous donnera les forces dont nous avons besoin dans nos combats quotidiens, car nous savons désormais de manière indubitable que nous lui appartenons, et que rien ne peut nous séparer de son amour.

Eric Kayayan
MON DERNIER ARTICLE
LE DÉCALOGUE 2
LE DÉCALOGUE 1
QUE TON RÈGNE VIENNE
BATIR UN MONDE NOUVEAU
SAUVÉS PAR GRÂCE
Transhumanisme 1
LA CRISE IDENTITAIRE
AVEC OU SANS CHUTE?
LA FORCE DU MENSONGE
PRÉVENIR POUR SAUVER
TENDRE L’AUTRE JOUE
CRISE DE LA MORALITÉ
JÉSUS ET L’HISTOIRE
QUE TON REGNE VIENNE
ISRAEL ET LES NATIONS
DESTIN OU PROVIDENCE
UN MONDE EN DÉRIVE
AVEC OU SANS CHUTE?
L’HOMME NOUVEAU
JUGER OU NE PAS JUGER?
PRÊCHER L’ÉVANGILE
LE RETOUR DU CHRIST
LA FORCE DU MENSONGE
QUI FAUT-IL BLAMER?
LA FOI DE L’ATHÉE
Précédent
Suivant
  • Foi & Vie Réformées QUI SOMMES-NOUS
    Foi et Vie Réformées est une association Loi 1901, dont l’objet est le suivant: la promotion et la diffusion, en priorité en France et dans le monde francophone, de la foi...
    lire la suite
  • SUIVRE FOI & VIE RÉFORMÉES
    Recevoir par e-mail les dernières publications de Foi et Vie Réformées :

Nous utilisons des cookies sur notre site

En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez l'installation des cookies destinées à la diffusion de podcasts, vidéos et autres messages pertinents au regard de vos centres d'intérêts.