OUI JÉSUS A BEL ET BIEN EXISTÉ!

bt-beth-2-sJe continue la réflexion présentée dans ma précédente rubrique: de quels documents, de quelles sources disposons-nous pour affirmer que Jésus-Christ a bien existé?  Il nous faut des témoignages directs de personnes ayant vécu à son époque, l’ayant côtoyé.  Il nous faut des textes de l’époque (c’est-à-dire vieux de quelque deux mille ans déjà) provenant d’origine différente et qui se recoupent suffisamment pour prouver cette existence. Dans ma dernière rubrique, je vous ai parlé des sources romaines de l’époque, comme par exemple les historiens Tacite, Suétone ou Pline le Jeune.

Mais laissons les historiens romains de côté, et intéressons-nous à la littérature juive non chrétienne du premier siècle.  La conséquence de la révolte des Juifs contre les Romains vers l’an 66, fut la destruction de Jérusalem par les armées romaines. Avec elle quasiment tous les écrits juifs ayant pu porter sur le sujet qui nous intéresse, disparurent.  La source la plus importante après l’an 70 demeure incontestablement l’historien juif Flavius Josèphe, qui fut d’abord un général juif luttant contre les Romains, avant d’être fait prisonnier par eux et de passer à leur service.  Flavius Josèphe était membre du parti des Pharisiens, et le resta tout au long de sa vie, même après être passé dans le camp des Romains.  Il demeura toujours très loyal vis-à-vis de la religion juive, qu’il voulut expliquer et défendre dans ses écrits.  Dans son ouvrage historique intitulé “Les Antiquités Juives” (au livre 18, chapitre 3) on lit le paragraphe suivant: “A peu près à cette époque apparut Jésus, un homme sage, si toutefois il est permis de l’appeler homme, car il accomplissait des oeuvres merveilleuses et était un enseignant pour ceux qui reçoivent la vérité avec plaisir.  Il attira à lui beaucoup de Juifs et aussi beaucoup de Grecs.  Il était le Christ.  Et quand Pilate, à l’instigation des chefs principaux parmi nous, le condamna à être crucifié, ceux qui l’avaient aimé dès le début ne cessèrent pas de le faire, car il leur apparut vivant le troisième jour, ce que les prophètes avaient prédit auparavant, avec dix mille autres choses merveilleuses le concernant.  Et même aujourd’hui, la tribu des Chrétiens, nommés après lui, n’a pas disparu.”  Les écrits de Flavius Josèph furent dès le départ préservés, et même chéris, par les chrétiens, car pour les Juifs, il était un rénégat, passé au service de l’ennemi, l’empereur romain.  C’est la raison pour laquelle il existe une opinion répandue selon laquelle le passage sur Jésus que je viens de lire a été rajouté par des chrétiens de l’époque primitive au texte de Flavius Josèphe.  Ce passage ne serait donc pas authentique.  Il est tout à fait possible que ce soit effectivement le cas, mais on ne peut pas non plus le prouver.  Plus vraisemblablement, on peut penser que Josèphe a effectivement mentionné quelques faits marquants de l’existence de Jésus-Christ, et qu’une main ultérieure y a rajouté la confession de Jésus comme Messie telle qu’elle figure dans le texte dont nous disposons.  A tout le moins, on peut dériver les faits suivants du témoignage de Flavius Josèphe: Jésus a bien existé, il a accompli des miracles et a rassemblé des disciples autour de lui, mais il a dû payer le prix de toutes ses innovations par la mort sur une croix.  Par ailleurs, notons que Flavius Josèphe mentionne encore le nom de Jésus lorsqu’il parle de la manière dont le grand-prêtre du Temple de Jérusalem fit exécuter Jacques, qu’il décrit comme étant le frère de Jésus, qu’on appelait le Christ. 

Dans la littérature juive ultérieure, on trouve une masse d’allusions à Jésus sous la plume des rabbis, qui, en résumé, parlent de lui de la manière suivante: On sait avec certitude que son nom était Yeshua de Nazareth et qu’il pratiquait la sorcellerie (c’est-à-dire qu’il accomplissait des miracles); il a trompé Israël et l’a fait dévier de la bonne voie.  Il se moquait des paroles des sages; il exposait l’Écriture de la même manière que les Pharisiens; il avait cinq disciples; il disait qu’il n’était pas venu pour enlever ou rajouter quoi que ce soit à la Loi.  Il a été crucifié pour avoir enseigné de fausses doctrines, la veille de la Pâque, qui tombait cette année-là un jour de sabbat.  Ses disciples guérissaient les malades en son nom.

Voilà en gros ce que l’on peut tirer des sources non chrétiennes concernant Jésus-Christ:  suffisamment d’une part pour répondre positivement à la question que nous posions en début d’émission:  oui, Jésus-Christ a bel et bien existé.  Mais qui était-il au juste?  Comment se fait-il que la vie de tant d’hommes et de femmes a été radicalement changée par la connaissance de ce personnage hors du commun?  Pour répondre à cette question, les sources historiques romaines ou juives sont bien évidemment insuffisantes.  Il nous faut immanquablement nous tourner vers les Évangiles du Nouveau Testament, lesquels sont bien des documents historiques, quoique puissent prétendre leurs nombreux détracteurs, mais sont évidemment bien plus que cela.  A la fin du quatrième évangile, celui selon Jean, nous lisons la parole suivante: Ceci est écrit afin que vous croyiez que Jésus est le Christ, le Fils de Dieu, et qu’en croyant vous ayez la vie en son nom.

Eric Kayayan
MON DERNIER ARTICLE
LE DÉCALOGUE 2
LE DÉCALOGUE 1
QUE TON RÈGNE VIENNE
BATIR UN MONDE NOUVEAU
SAUVÉS PAR GRÂCE
Transhumanisme 1
LA CRISE IDENTITAIRE
AVEC OU SANS CHUTE?
LA FORCE DU MENSONGE
PRÉVENIR POUR SAUVER
TENDRE L’AUTRE JOUE
CRISE DE LA MORALITÉ
JÉSUS ET L’HISTOIRE
QUE TON REGNE VIENNE
ISRAEL ET LES NATIONS
DESTIN OU PROVIDENCE
UN MONDE EN DÉRIVE
AVEC OU SANS CHUTE?
L’HOMME NOUVEAU
JUGER OU NE PAS JUGER?
PRÊCHER L’ÉVANGILE
LE RETOUR DU CHRIST
LA FORCE DU MENSONGE
QUI FAUT-IL BLAMER?
LA FOI DE L’ATHÉE
Précédent
Suivant
  • Foi & Vie Réformées QUI SOMMES-NOUS
    Foi et Vie Réformées est une association Loi 1901, dont l’objet est le suivant: la promotion et la diffusion, en priorité en France et dans le monde francophone, de la foi...
    lire la suite
  • SUIVRE FOI & VIE RÉFORMÉES
    Recevoir par e-mail les dernières publications de Foi et Vie Réformées :

Nous utilisons des cookies sur notre site

En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez l'installation des cookies destinées à la diffusion de podcasts, vidéos et autres messages pertinents au regard de vos centres d'intérêts.