LE PRINCIPE DE RESTITUTION

Les casseurs devraient être les payeurs : on entend souvent dire cela, et je suppose que la plupart d’entre nous sommes d’accord avec ce principe.  Pourquoi en effet devrais-je, payer avec mes impôts les dégâts occasionnés par des vandales, moi qui n’ai jamais détruit aucune propriété publique ou privée ?  La même chose s’applique aux personnes coupables de corruption ou détournements de fonds, souvent d’ailleurs des gens qui occupent les hautes sphères de l’État.

Qui doit rembourser?  Dans la Bible, le principe de restitution se trouve clairement établi, en particulier au livre de l’Exode. Celui ou celle qui est responsable d’un dommage sur la propriété d’autrui, volontaire ou involontaire, doit rembourser ou compenser.  Écoutez par exemple le passage suivant, tiré du chapitre  22: Lorsqu’un homme fera du dégât dans un champ ou dans une vigne, et qu’il enverra son bétail paître dans le champ d’autrui, il donnera en compensation le meilleur produit de son champ et le meilleur produit de sa vigne.

Aujourd’hui, dans nos sociétés, nous sommes confrontés à deux maux également destructeurs : d’une part un laxisme rampant qui tient pratiquement le coupable pour innocent, en l’exonérant de peines proportionnées au mal commis (ceci parce que la notion de mal  est devenue de plus en plus floue, étant sujette à des interprétations subjectives ou biaisées); d’autre part le code de la sharia ou les membres du voleur peuvent être coupés, le privant carrément de l’aptitude à travailler afin de rembourser (par la contrainte pénale) ce qu’il a volé ou détruit.  Dans la Bible, l’image de Dieu placée en l’homme se reflète notamment par sa capacité à travailler, à produire, à bâtir, à développer.  Appliquer pénalement le principe de restitution dans tous les cas où cela se justifie, c’est d’abord exercer la justice avec équité (car il est évidemment injuste de faire payer les contribuables respectueux de la loi, pour les dommages causés par d’autres). Mais c’est aussi développer chez les délinquants le sens du travail, les aider à regagner quelque chose de cette image de Dieu qui est en eux.

Au chapitre 19 de l’évangile selon Luc, nous avons l’exemple d’un fonctionnaire des impôts corrompu, Zachée, dont la rencontre avec Jésus va complètement changer la vie: convaincu de l’injustice qu’il a fait subir à d’autres, c’est animé d’un esprit de repentance qu’il déclare à Jésus : Voici, Seigneur : je donne aux pauvres la moitié de mes biens, et si j’ai fait tort de quelque chose à quelqu’un, je lui rends le quadruple.  Zachée s’applique à lui-même le principe de restitution.  Et Jésus lui répond: Aujourd’hui le salut est venu sur cette maison, parce que celui-ci est aussi un fils d’Abraham.  Car le Fils de l’homme est venu chercher et sauver ce qui était perdu.  Cette transformation profonde dans le cœur et l’attitude de Zachée est vraiment liée à sa rencontre avec Jésus, lui qui sur la Croix fera la restitution pour les péchés des humains, en payant à leur place la dette incommensurable qu’ils devaient à Dieu.

C’est sur cette remise de dette devant Dieu qu’un nouveau départ est possible, même pour les pécheurs les plus endurcis.  Une application équitable du principe de restitution exprimera justement la possibilité pour des délinquants de mesurer concrètement le remboursement de leur dette vis-à-vis de la société. Et lorsque ce remboursement aura été effectué, ils auront la possibilité de reconstruire leur vie sur une base honorable, équipés (et non pas mutilés) pour travailler en comprenant désormais la valeur des objets et des biens : ceux des autres, et ceux qu’ils acquerront désormais par un labeur honnête.

Eric Kayayan
MON DERNIER ARTICLE
QUE TON RÈGNE VIENNE
BATIR UN MONDE NOUVEAU
SAUVÉS PAR GRÂCE
Transhumanisme 1
LA CRISE IDENTITAIRE
AVEC OU SANS CHUTE?
LA FORCE DU MENSONGE
PRÉVENIR POUR SAUVER
TENDRE L’AUTRE JOUE
CRISE DE LA MORALITÉ
JÉSUS ET L’HISTOIRE
QUE TON REGNE VIENNE
ISRAEL ET LES NATIONS
DESTIN OU PROVIDENCE
UN MONDE EN DÉRIVE
AVEC OU SANS CHUTE?
L’HOMME NOUVEAU
JUGER OU NE PAS JUGER?
PRÊCHER L’ÉVANGILE
LE RETOUR DU CHRIST
LA FORCE DU MENSONGE
QUI FAUT-IL BLAMER?
LA FOI DE L’ATHÉE
Précédent
Suivant
  • Foi & Vie Réformées QUI SOMMES-NOUS
    Foi et Vie Réformées est une association Loi 1901, dont l’objet est le suivant: la promotion et la diffusion, en priorité en France et dans le monde francophone, de la foi...
    lire la suite
  • SUIVRE FOI & VIE RÉFORMÉES
    Recevoir par e-mail les dernières publications de Foi et Vie Réformées :

Nous utilisons des cookies sur notre site

En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez l'installation des cookies destinées à la diffusion de podcasts, vidéos et autres messages pertinents au regard de vos centres d'intérêts.