Déclaration publique d’un Proposant, candidat au ministère de pasteur

Les devoirs d’un pasteur vis-à-vis de son ministère et du troupeau qu’il est amené à nourrir et conduire vers le Grand Berger ont été décrits sur ce blog dans un article publié ici (le tout fondé sur un formulaire réformé  d’ordination au ministère pastoral).  En complément à cet article, voici un exemple de déclaration publique d’un proposant au ministère devant une assemblée ecclésiastique majeure (une classis, ou un colloque) composée de délégués d’Églises réunies pour traiter des affaires qui leur sont communes, notamment l’ordination au ministère pastoral de proposants qui ont été examinés sur leur vie, leur  doctrine et leur aptitude à exercer cette vocation.  En l’occurrence, il s’agit de la formule d’adhésion aux confessions de foi réformées et aux articles de la discipline ecclésiastique en vigueur dans les Églises Réformées en Afrique du Sud.

Je, soussigné Proposant, déclare sincèrement et en bonne conscience devant le Seigneur par cette mienne déclaration, que je suis pleinement convaincu et crois que tous les articles et pièces formant l’enseignement  contenu dans les Confessions de foi des Églises Réformées en Afrique du Sud, sont en tout point conformes à la Parole de Dieu.

Je m’engage à enseigner avec zèle cet enseignement et à le défendre fidèlement, aussi bien lorsque je serai appelé à officier devant l’assemblée qu’autrement, sans enseigner ou écrire, publiquement ou secrètement, quoique ce soit contre lui ; de même à m’opposer à toute déviation qui s’oppose à cet enseignement, aidant à la contrer.

De plus je promets que s’il advient que j’aie une quelconque objection contre cet enseignement ou tout point le concernant, je porterai ladite objection à la connaissance de l’honorable classis [colloque] afin qu’il en soit ordonné; et que dans le même temps je me soumettrai volontairement au jugement de cette assemblée.

De même je déclare que si ladite assemblée ecclésiastique juge nécessaire pour des raisons impérieuses et à tout moment d’exiger de moi une déclaration plus précise concernant mes sentiments sur n’importe quel point de la Confession réformée, et ce en vue du maintien de l’unité et de la pureté de l’enseignement, j’y serai toujours disposé.

Le tout sous peine de me voir retiré par l’honorable classis [colloque] le droit d’officier devant l’assemblée, au cas où je viendrais à agir contre la présente déclaration.

 

Date                                                  signature

Eric Kayayan
MON DERNIER ARTICLE
AUJOURD’HUI LE SALUT
DIEU OU LE NÉANT?
VÉRITÉ OU INFOX?
L’ATHÉISME PRATIQUE
SOUMISSION ET LIBERTÉ
UN NOUVEL AN DE GRÂCE
L’ESPRIT DE NOËL
LE DÉCALOGUE 2
LE DÉCALOGUE 1
QUE TON RÈGNE VIENNE
BATIR UN MONDE NOUVEAU
SAUVÉS PAR GRÂCE
Transhumanisme 1
LA CRISE IDENTITAIRE
AVEC OU SANS CHUTE?
LA FORCE DU MENSONGE
PRÉVENIR POUR SAUVER
TENDRE L’AUTRE JOUE
CRISE DE LA MORALITÉ
JÉSUS ET L’HISTOIRE
QUE TON REGNE VIENNE
ISRAEL ET LES NATIONS
DESTIN OU PROVIDENCE
UN MONDE EN DÉRIVE
AVEC OU SANS CHUTE?
L’HOMME NOUVEAU
JUGER OU NE PAS JUGER?
LE RETOUR DU CHRIST
LA FORCE DU MENSONGE
QUI FAUT-IL BLAMER?
LA FOI DE L’ATHÉE
Précédent
  • Foi & Vie Réformées QUI SOMMES-NOUS
    Foi et Vie Réformées est une association Loi 1901, dont l’objet est le suivant: la promotion et la diffusion, en priorité en France et dans le monde francophone, de la foi...
    lire la suite
  • SUIVRE FOI & VIE RÉFORMÉES
    Recevoir par e-mail les dernières publications de Foi et Vie Réformées :

Nous utilisons des cookies sur notre site

En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez l'installation des cookies destinées à la diffusion de podcasts, vidéos et autres messages pertinents au regard de vos centres d'intérêts.