C’EST UN REMPART QUE NOTRE DIEU – Psaume 46

par Jeremy Dauchet

Dieu est pour nous un refuge et un appui, un secours qui ne manque jamais dans la détresse.

Psaume 46.2

Martin Luther est connu pour être un grand théologien et réformateur protestant mais il était aussi musicien et compositeur.

« C’est un rempart que notre Dieu » est le titre que Luther donne à son cantique inspiré du psaume 46. Il a été écrit entre 1527 et 1529 – en allemand « Ein feste Burg ist unser Gott » – puis traduit en plusieurs langues. Ce cantique est l’un des plus connus dans les milieux protestants. Il est encore chanté aujourd’hui dans nombre d’églises. En voici les 2 premières strophes :

《1- C’est un rempart que notre Dieu :
Si l’on nous fait injure,
Son bras puissant nous tiendra lieu
Et de fort et d’armure.
L’ennemi contre nous
Redouble de courroux ;
Vaine colère ! Que pourrait l’adversaire ?
L’Éternel détourne ses coups.

2-  Seuls, nous bronchons à chaque pas ;
Notre force est faiblesse.
Mais un héros dans les combats
Pour nous lutte sans cesse.
Quel est ce défenseur ?
C’est toi, puissant Sauveur,
Dieu des armées ! Tes tribus opprimées
Connaissent leur libérateur.》 [1]

Ce que nous dit le Psaume 46 :

Psaume 46.2 « Dieu est pour nous un refuge et un appui, un secours qui ne manque jamais dans la détresse. »

Ce verset nous rappelle que notre seul appui est dans la force même de Dieu. Nous réfugier en Dieu c’est être en sécurité. Les détresses et les difficultés sont nombreuses dans nos vies. Dans ces moments nous devons recourir à Dieu car c’est en lui que nous trouvons refuge, c’est un véritable rempart que notre Dieu.

Psaume 46.3-4 « C’est pourquoi nous sommes sans crainte quand la terre est bouleversée, et que les montagnes chancellent au cœur des mers, quand les flots de la mer mugissent, écument, se soulèvent jusqu’à faire trembler les montagnes. »

Ne soyons point dans la crainte lorsque les épreuves surgissent mais reposons nous sur Christ notre sauveur. Nous pouvons affirmer que notre assurance se trouve en Jésus-Christ. Ces 2 versets font écho à Matthieu 8.24-26. Jésus a calmé la tempête lorsque les disciples s’inquiétaient dans la barque. Nous devons garder foi en Jésus car lui seul nous donne la paix véritable du cœur. Dieu éveille la foi en chacun de ses enfants et en lui, nous n’avons rien à craindre face à nos propres montagnes. (Matthieu 17.20)

Psaume 46.5-6 « Il est un fleuve dont les courants réjouissent la cité de Dieu, le sanctuaire des demeures du Très-Haut. Dieu est au milieu d’elle : elle n’est point ébranlée ; Dieu la secourt dès l’aube du matin. »

En Jésus-Christ nous avons reçu ce fleuve qui réjouit la cité céleste. Il s’agit du baptême de l’Esprit, celui qui régénère et justifie les enfants de Dieu.
Jésus lui-même nous l’explique en Jean 7.37-39 : « Si quelqu’un a soif, qu’il vienne à moi et qu’il boive. Celui qui croit en moi, des fleuves d’eau vive couleront de son sein. Il dit cela de l’Esprit que devaient recevoir ceux qui croiraient en lui. »
Par son Esprit dans les cœurs des croyants, Dieu demeure au milieu de son peuple. Il s’est fait connaître à nous, il nous a secourus et nous est fidèle. Ne doutons pas de Dieu car sa présence habite en nous.

Psaume 46.7-8 « Des nations s’agitent, des royaumes s’ébranlent; Il fait entendre sa voix : la terre se fond d’épouvante. L’Éternel des armées est avec nous, le Dieu de Jacob est pour nous une haute retraite. »

Dieu a fait entendre sa voix par la venue de son propre Fils. Jésus-Christ est venu sur terre pour accomplir la volonté du Père et offrir la vie éternelle. Des nations se sont agitées, certains ont reçu Christ et d’autres l’ont rejeté. Dieu s’est manifesté auprès de son peuple élu, Israël, mais beaucoup ne l’ont point reçu. Ils l’ont crucifié comme le roi des juifs (Luc 23.38). Dieu fait entendre sa voix par sa grâce salutaire, qui jusqu’à présent était réservée à Israël. Désormais elle est répandue sur toutes les nations. « C’est à vous premièrement que la parole de Dieu devait être annoncée; mais, puisque vous la repoussez, et que vous vous jugez vous-mêmes indignes de la vie éternelle, voici, nous nous tournons vers les païens. » Actes 13.46
L’Éternel est avec nous, le Dieu de Jacob est notre refuge et notre appui. Il ne s’agit pas d’un homme quelconque mais de Jésus-Christ, Fils de Dieu, notre sauveur. C’est une assurance certaine que Dieu est avec nous tous les jours et ce, pour l’éternité. Dieu a livré son propre fils pour sauver ses élus. Il demeure constamment auprès de ses enfants adoptés (Romains 8.30-34).

《Nous croyons qu’en Jésus-Christ tout ce qui était nécessaire a notre salut nous a été offert et communiqué ; et que Jésus-Christ nous étant donné à salut, nous a été fait à la fois sagesse, justice, sanctification et rédemption, en sorte qu’en déclinant de lui on renonce à la miséricorde du Père, ou il nous convient avoir notre refuge unique.》[2] Confession de foi de La Rochelle

Psaume 46.9-10 « Venez, contemplez les œuvres de l’Éternel, les ravages qu’il a opérés sur la terre! C’est lui qui a fait cesser les combats jusqu’au bout de la terre; il a brisé l’arc, et a rompu la lance, il a consumé par le feu les chars de guerre » .

Par la foi que Dieu nous donne, nous voyons les œuvres de la grâce que Christ a opérées en nous en sa mort et sa résurrection. Son Esprit Saint nous a régénérés et rachetés du péché à la suite de notre confession en Jésus.
Lui seul a vaincu la mort et nous croyons qu’il fera cesser définitivement le combat lors de son retour glorieux. « Il a brisé l’arc et il a rompu la lance »  nous ramène au Psaume 44.7 « Car ce n’est pas en mon arc que je me confie, ce n’est pas mon épée qui me sauvera. »  Ne nous confions pas en nous même ni en nos propres forces, mais plaçons notre confiance en Dieu. C’est lui notre ferme appui. Christ seul est en mesure de nous sauver et de nous armer par son Esprit (Ephésiens 6.10-20).
Ce même Esprit qui baptise les croyants consume en nous les chars de guerre. Il est ce feu qui nous purifie, nous sanctifie et nous pousse à la repentance de nos péchés. (Jean 16.8-13)
Jésus nous le dit « Je suis venu jeter un feu sur la terre, et qu’ai-je à désirer, s’il est déjà allumé? Il est un baptême dont je dois être baptisé, et combien il me tarde qu’il soit accompli. » Luc 12.49-50
Au jour de la Pentecôte ce baptême de l’Esprit a été envoyé aux chrétiens pour former l’Église de Christ dont nous faisons partie.

Psaume 46.11 « Arrêtez, et sachez que je suis Dieu : je domine sur les nations, je domine sur la terre. »

Par ce verset nous voyons ici la souveraineté de Dieu. Il est le créateur incréé, celui qui est, qui était et qui sera. “Je suis l’alpha et l’oméga, dit le Seigneur Dieu, celui qui est, qui était, et qui vient, le Tout-Puissant.” Apocalypse 1.8
Dieu connaît et maîtrise toutes choses. Nous devons nous rappeler que nous appartenons à Dieu et que nous sommes sauvés par lui en Jésus. Gardons confiance en Dieu notre refuge, marchons selon l’Esprit qu’il nous a donné. Gardons nos regards centrés sur Christ, Fils de Dieu, notre Sauveur.

《Aujourd’hui même, par ses disciples répandus dans la terre entière, Christ est révéré comme un roi, admiré plus qu’un prophète, glorifié comme le vrai et unique souverain prêtre de Dieu, et par-dessus tout cela, parce qu’il est le Verbe divin préexistant, subsistant avant les siècles, parce qu’il a reçu du Père l’honneur le plus sacré, il est adoré comme Dieu.》[3] Eusèbe de Césarée, père de l’église du 4ème siècle

Jeremy DAUCHET

[1] C’est un rempart que notre Dieu – Martin Luther ; Recueil J’aime l’Éternel 1 : cantique N°86 – Editions JEM 2002.

[2] Confession de foi de La Rochelle, Chapitre 3 : Article 13 ; Editions “Les Bergers et les Mages” – Paris ; Pages 77-78.

[3] Histoire Ecclésiastique, Livre 1er : chapitre 3 – Eusèbe de Césarée ; Éditions Alphonse Picard et Fils, Paris – 1905 ; Pages 41-43.

Eric Kayayan
MON DERNIER ARTICLE
COMMENT PRIER DIEU 4
COMMENT PRIER DIEU ? 3
COMMENT PRIER DIEU ? 2
COMMENT PRIER DIEU ? 1
AUCUN AUTRE NOM
LE PSAUME 47
AUJOURD’HUI LE SALUT
DIEU OU LE NÉANT?
VÉRITÉ OU INFOX?
L’ATHÉISME PRATIQUE
SOUMISSION ET LIBERTÉ
UN NOUVEL AN DE GRÂCE
L’ESPRIT DE NOËL
LE DÉCALOGUE 2
LE DÉCALOGUE 1
QUE TON RÈGNE VIENNE
BATIR UN MONDE NOUVEAU
SAUVÉS PAR GRÂCE
Transhumanisme 1
LA CRISE IDENTITAIRE
AVEC OU SANS CHUTE?
LA FORCE DU MENSONGE
PRÉVENIR POUR SAUVER
TENDRE L’AUTRE JOUE
CRISE DE LA MORALITÉ
JÉSUS ET L’HISTOIRE
QUE TON REGNE VIENNE
ISRAEL ET LES NATIONS
DESTIN OU PROVIDENCE
UN MONDE EN DÉRIVE
AVEC OU SANS CHUTE?
L’HOMME NOUVEAU
JUGER OU NE PAS JUGER?
LE RETOUR DU CHRIST
LA FORCE DU MENSONGE
QUI FAUT-IL BLAMER?
LA FOI DE L’ATHÉE
Précédent
  • Foi & Vie Réformées QUI SOMMES-NOUS
    Foi et Vie Réformées est une association Loi 1901, dont l’objet est le suivant: la promotion et la diffusion, en priorité en France et dans le monde francophone, de la foi...
    lire la suite
  • SUIVRE FOI & VIE RÉFORMÉES
    Recevoir par e-mail les dernières publications de Foi et Vie Réformées :

Nous utilisons des cookies sur notre site

En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez l'installation des cookies destinées à la diffusion de podcasts, vidéos et autres messages pertinents au regard de vos centres d'intérêts.